.

____Des regrets qui n’en sont pas réellement parce qu’on n’a pas eu véritablement le choix. Les douleurs profondes, à peine dicibles, palpables et encore moins compréhensibles. L’âme lacérée (ou bien est-ce le coeur ? On ne sait plus trop). Trois fois trop en conséquence de trois fois rien. L’être humain n’est pas bon en calcul, encore moins en relations humaines, et c’est sans parler de sa vie…

.

____"Rien". Tel est le titre (puis la photographie) de la nouvelle à laquelle j'ai laissé un commentaire, commentaire dont les mots sont ceux de ce billet. Nouvelle écrite par un jeune homme doué de mots, et publiée ainsi que d'autres ici même.

.

rien
rien