23 novembre 2010

Y laisser des bouts

23.11.2010 ____Investir une relation. L’investir malgré les questionnements et les peurs mais l’investir plus qu’on ne l’aurait toutefois imaginé. ____Puis la distance, le début de la perte. Se rendre compte que l’on a bel et bien trop investi, même si le peu était à tâtons, avec appréhension. ____Y laisser malgré tout des petits bouts de soi. Parce que cet investissement était déjà de trop. Et que l’on ne repart jamais comme on était arrivé. Jamais à l’identique. Avec des bouts en moins. ____Puis repartir vers... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 19:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

28 octobre 2009

Noyade

.____J'ai l'impression de ne cesser de nager. Je nage, nage puis, parfois, sans prévenir, je bois la tasse. Je m'étouffe, je coule. Et au moment où je crois me noyer, je parviens tout juste à sortir la tête de l'eau, à reprendre une brève bouffée d'air, juste de quoi retrouver mes esprits et continuer de nager péniblement, trop péniblement, comme si je m'asphyxiais lentement.. .
Posté par BoutsDeMathilde à 19:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 septembre 2009

Larmes

.____Est-ce que les larmes effacent la douleur ? . . <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 01:21 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
04 septembre 2009

Deuils

. ____La vie n'est qu'une succession de travails de deuils plus ou moins bien réussis. . Détail du papillon <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; ... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 22:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 août 2009

Vacarme

Ecrit le 16 janvier 2009 . ____Elle sort dans la rue et, aussitôt, ça fuse de partout.____Ce petit garçon qui attend avec sa mère pour traverser et qui se retourne pour regarder le bonhomme rouge du passage pour piéton. Et ses yeux bleus.____Cette femme qui sort de sa voiture emmitouflée comme s'il faisait moins quinze et qui semble avoir un tapis sur le dos.____Des morceaux de viande sur le trottoir qui pourraient très bien être des bouts d'humain.____Cette toute jeune fille et sa manière de se comporter avec les deux mômes... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 13:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 avril 2009

Train et pluie

. ____Il faisait nuit et la seule chose qu'il voyait à travers les fenêtres du train était les gouttes qui ruisselaient doucement contre celles-ci. Puis le train démarra. La pluie se mit à battre les vitres et les gouttes à couler rapidement en suivant une droite parfaite. Il resta plusieurs minutes ainsi, subjugué par ce spectacle. . <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; ... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 15:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 novembre 2008

Feu rouge, suite.

.____Ecrit juste après avoir posté le dernier billet. Limite pulsionnel...____S'assurer que l'on plaît encore. Que l'on plaît, tout court. Mais ne pas aller plus loin. Parce que femme et enfants attendent patiemment à la maison. Parce qu'on est un bon mari, un bon père. Métro, boulot, dodo, fidélité, paternité. Même quand tout dérape. Même quand tout fout le camp. Et surtout quand rien ne transparaît, quand rien ne se voit, quand tout est encore lisse. Rester agréable, séduisant, plaisant. Rester dans l'apparence. S'assurer de ses... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 23:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 novembre 2008

Feu rouge

. ____Ça aurait pu être un cliché. Ce fut finalement quelques mots étalés. Et même aujourd'hui, c'en est encore <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; ... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

Elle drague, aguiche, embrasse...

.Ecrit le 25 mai 2008. ____Elle drague, aguiche, embrasse. Elle ne compte plus les types qui sont passés dans son lit. Ça n’a plus d’importance depuis longtemps. Elle se perd et c’est tout ce qui compte. ____Lui, celui auquel est s’est accrochée sans même sans rendre compte, sans le vouloir ni le décider ; lui qui l’a laissée sur le bas-côté alors qu’elle tenait, malgré ce qu’elle pouvait dire, à lui, vient vers elle et lui demande si ce qu’elle fait, si sa perte dans les bras de ces différents types lui convient.... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 23:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 février 2008

Bifurcation...

Ecrit le 3 février 2008.____En fait, à cet instant précis, j'en suis là. Je ne le sais pas encore mais ma vie vient de basculer. Je viens de prendre une bifurcation de plus mais en ne sachant pas qu'elle allait être définitive. Ce ne sera que quelques jours plus tard que je comprendrai que ma vie était – quoi que j'en eus pensé jusque-là – véritablement une succession de choix. Je me rendrai alors compte que mon ultime choix ne fut le bon, ne m'offrant plus la possibilité de choisir. Ma vie bascula ce soir-là, alors que je pensais la... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]