09 janvier 2008

Plateforme [Michel HOUELLEBECQ]

. ____J'ai quarante ans, j'ai déjà eu l'occasion de voir des cadavres ; maintenant, je préfère éviter. C'est ce qui m'a toujours retenu d'avoir un animal domestique. * ____C'est dans le rapport à autrui qu'on prend conscience de soi ; c'est bien ce qui rend le rapport à autrui insuportable. * ____Vivre sans lecture c'est dangereux, il faut se contenter de la vie, ça peut amener à prendre des risques. * ____Je jetai mon "Guide du Routard" dans la poubelle de la station-service.... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2008

Lien...

Ecrit le 6 janvier 2008. ____Nuit d'insomnie propice à la réflexion, aux pensées qui s'infiltrent. Souvenirs du passé qui s'entremêlent à ceux du présent. Dehors il vente, à l'intérieur d'elle également. Solitude. Elle se dit qu'il lui manque quelqu'un. Qui, elle ne sait pas, juste quelqu'un, un lien avec cette réalité.____Son esprit s'accélère. Elle revoit plus ou moins distinctement chaque personne avec qui elle en a créé, du lien. Il y en eut peu, ou tout du moins peu qui comptèrent vraiment et qu'elle côtoie... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Vendredi 30 novembre 2007

    Je crains le froid et la solitude. Tristement humain..
Posté par BoutsDeMathilde à 00:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 novembre 2007

Le mercredi 21 novembre...

    T'es juste un peu plus consciente, après, de ta solitude poisseuse, de ta morne vie et des merdes que tu trimballes inlassablement derrière toi, quoi que tu fasses, où que tu ailles. .
Posté par BoutsDeMathilde à 23:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 novembre 2007

Filer...

Ecrit le 3 septembre 2007.     Les pages filent, le temps aussi. Moi pas..
Posté par BoutsDeMathilde à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2007

Les nuits comme la vie...

    Les nuits comme la vie.     Être sûr que l'on se réveillera sans pouvoir dire si l'on s'endormira.    Être sûr de crever sans pouvoir dire si l'on vivra..
Posté par BoutsDeMathilde à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2007

Cieux...

    Il l'a dit sans baisser les cieux....
Posté par BoutsDeMathilde à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Tu sais que...

Ecrit le 1er septembre 2007. ____- Tu sais que tu ne devrais pas montrer ton dos alors que je suis là ?____- Pourquoi ?____- Parce  que  c'est  la  partie  du  corps  de  l'homme  que  je  préfère.  Et  le  tien  attire immanquablement le baiser.____Elle fait glisser son doigt le long de sa colonne vertébrale. Du haut vers le bas. Et ajoute :____- C'en devient une attraction quasi sexuelle.____Il s'approche, l'embrasse. Un doux baiser pourtant empli de... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 22:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 octobre 2007

99 F [Frédéric BEIGBEDER]

.     La vie se passe comme ça : vous naissez, vous mourrez, et entre les deux, vous avez mal au ventre. Vivre, c'est avoir mal au ventre, tout le temps : à 15 ans, mal au ventre parce que vous êtes amoureuse ; à 25 ans, parce que vous êtes angoissée par l'avenir ; à 35 ans parce que vous buvez ; à 45 ans, parce que vous travaillez trop ; à 55 ans, parce que vous n'êtes plus amoureuse ; à 65 ans, parce que vous êtes angoissée par le passé ; à 75 ans, parce que vous avez un cancer généralisé. *     - Je suis... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2007

Pulp [Charles BUKOWSKI]

.     En somme, l'Enfer est ce que vous en faites. *     Vivre épuise quand on ne cesse de perdre. Je me sentis brusquement une loque impuissante. *     Des siècles s'écoulèrent. Et on continuait d'attendre. Tous, autant que nous étions. Est-ce que les fêlés savent que c'est la perte de temps qui rend les gens fous ? Toute notre vie, on attend. Que ça passe ou que ça casse. On fait la queue pour acheter du papier cul. Pour encaisser un chèque. Et, quand on est sans un, on fait tout... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]