24 octobre 2007

Le carnaval des monstres [Anne-Sophie BRASME]

.    La faim n'est rien d'autre qu'une absence, elle disparaît dès qu'on la comble ; et pourtant, elle est là, palpable, elle se cramponne. Elle hurle. C'est un peu ce genre de vertige qui nous habite dès qu'on se retrouve seul dans une grande pièce vide. *     Je suis ce corps allongé là sur les draps, et qui réclame et qui souffre. *     Je suis comme eux qui n'ont pas de visage, qui sont sans beauté ni laideur. *     Je sais... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2007

Ça c'est un baiser [Philippe DJIAN]

.     Je suppose qu'il y a des brouillards qui sont comme les neiges éternelles. *     - Comprends-moi bien Paula. Je ne suis pas en train de me plaindre de quoi que ce soit. Est-ce que tu saisis ? Le monde est mal fait, c'est tout.    - Il est encore pire que ça. Mais tu en connais un autre ? Moi non. Alors je fais ce que je peux.    - Je sais bien. On en est tous là. On a envie de s'endormir avec la lumière allumée, pas vrai ? Je sais bien. Ne crois pas que tu es la seule. .
Posté par BoutsDeMathilde à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2007

Parfois, s'arrêter...

Ecrit le 1er juillet 2007.     Parfois, s'arrêter sur un visage, quadragénaire, cinquagénaire, voire plus. La vie qui a laissé ses traces sur le visage. Ce qui a filé sans qu'on ne s'en rende compte, ce qu'on a perdu. Jamais la vie que l'on aurait souhaité. Alors se demander quel sens tout cela a-t-il, cette vaine course. Ne trouver de sens, malgré les mots étalés. La vie devant se résumer à cela, en cette quête de sens. Et cela est tout aussi vide de sens. Vaste cirque.    Ça lui est arrivé dans le métro. Ce... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 octobre 2007

Temps de pluie...

Ecrit le 2 juin 2007 (aussi).     Temps de pluie. Généralement, ça la déprimait, mais là, elle se sentait bien, légère. Malgré la pluie, le ciel était relativement clair. Peut-être était-ce cela qui rendait la pluie moins déprimante. Elle a ouvert la fenêtre en grand. Pour respirer cette douce odeur de terre mouillée. Pour se gorger de ce parfum, de ce chant. Douce mélodie des gouttes tombant sur les feuilles. Elle ne se sentait plus seule. Cette pluie claire faisait s'éloigner la solitude. Accompagnée par cette... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2007

Ça avait été violent...

Ecrit le 2 juin 2007.Un de ces écrits "non perso".Court. Comme toujours. Comme quand ce n'est perso.     Ça avait été violent. Trop. Baffe en pleine gueule. Elle ne l'avait vu venir. Pourtant elle avait l'habitude. Mais rien n'y faisait. C'est quelque chose qui la surprendrait toujours. Tête retournée, déchiquetée, fracassée.  
Posté par BoutsDeMathilde à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2007

Présentation

____Il y a des idées, comme celle-ci, qui persistent et qui sont comme une évidence...____L'idée de ce blog m'est venue cet été. Venue de je ne sais où, prégnante, violente, puissante.____Partager des bouts de moi, de mes mots, de ma plume, de mes cahiers mais aussi des bouts d'auteurs...____J'avais simplement envie.____Et besoin. ____Des bouts d'écrits perso (surtout) et d'autres qui ne le sont. ____Quoi qu'il en soit, bonne lecture.____Espérant que ces bouts  vous plairont. . .
Posté par BoutsDeMathilde à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 octobre 2007

Tout commença ainsi...

    ... un jour de novembre 2001, à inaugurer un Journal intime dans lequel je n'ai mis le nez depuis quatre ans. A étaler pour la première fois mes maux par écrits à défaut de les dire. Puis l'amour de l'écriture, des mots est venu progressivement, sans même que je ne m'en rende compte. Il ne m'a quitté et a désormais une grande importance pour moi, mon cahier et ma douce plume ne me quittant plus...     Alors tout commença ainsi, à inaugurer ce Journal par deux phrases venues spontanément, sans prévenir.... [Lire la suite]
Posté par BoutsDeMathilde à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]